Une trousse d’outils en ligne pour des écoles respectueuses

En Alberta, la School Act (loi scolaire) garantit aux élèves des écoles accueillantes, bienveillantes, respectueuses et sécuritaires. Bien conscients que cet objectif ne pourrait être atteint sans les efforts concertés de tous les membres du milieu scolaire, l’Alberta Teachers’ Association (ATA), le ministère de l’Éducation (Alberta Education) et plusieurs autres intervenantes et intervenants du milieu de l’éducation ont collaboré à l’élaboration d’une trousse d’outils en faveur d’écoles respectueuses intitulée Respectful Schools Online Toolkit (site en anglais seulement).

Dans cette trousse, les utilisatrices et utilisateurs trouveront de l’information qui s’adresse à trois groupes différents : les enseignantes et enseignants et les directrices et directeurs d’école; les parents et les communautés; et les porte‑paroles du milieu de l’éducation. Une consultation publique a révélé qu’il était nécessaire de mieux comprendre non seulement les problématiques elles-mêmes, mais également la manière dont celles-ci sont expliquées dans les écoles et les communautés au sens large. Chaque section contient donc des études, des ressources et d’autres renseignements pertinents destinés précisément à chacun des groupes d’utilisatrices et utilisateurs, et qui ont pour but de favoriser les discussions sur les droits de la personne et la justice sociale à la maison, en classe et dans la salle de réunion. À cette fin, un guide du vocabulaire commun (le Common Language Guide, en anglais seulement) et des principes directeurs (les Guiding Principles, en anglais seulement) ont été élaborés pour faciliter le travail à tous les niveaux à partir d’un cadre commun. Le guide définit des concepts comme l’équité et l’égalité, en expliquant la différence entre les deux, le privilège et l’intersectionnalité. Il explique également comment ces concepts, pris ensemble, favorisent la création d’écoles accueillantes, bienveillantes, respectueuses et sécuritaires pour tout le monde.

Bien qu’elle suggère beaucoup de ressources grand public sur l’enseignement des droits de la personne, la trousse d’outils vise avant tout à favoriser le dialogue sur la question des groupes vulnérables. Elle fournit à cette fin de l’information et des ressources pertinentes, vérifiées et à jour. D’après les travaux publiés sur les droits de la personne, il existe des groupes qui, pour diverses raisons, sont vulnérables ou traditionnellement victimes de violations des droits de la personne et qui, par conséquent, ont besoin d’une protection particulière pour pouvoir jouir également et véritablement de leurs droits. Ces groupes ont subi une discrimination structurelle pendant très longtemps. La trousse d’outils recense huit groupes vulnérables dans le contexte albertain :

  1. Les enfants et les jeunes
  2. Les minorités culturelles, religieuses et racialisées
  3. Les personnes en situation d’insécurité financière
  4. Les Premières Nations, les Métis et les Inuits
  5. Les personnes immigrantes et réfugiées
  6. Les personnes handicapées
  7. Les minorités sexuelles et de genre
  8. Les femmes et les filles

La trousse consacre à chacun de ces groupes une page dans laquelle se trouvent des lois, de l’information générale (y compris des statistiques, des données démographiques et des études) ainsi qu’une liste d’organismes gouvernementaux qui fournissent des services à ces groupes. Cette page présente également des ressources et des suggestions de lecture, en plus de fournir une liste d’organisations internationales, nationales, provinciales et régionales qui peuvent offrir du soutien et de l’information supplémentaire.

La trousse d’outils a pour but de donner aux Albertains et Albertaines les outils nécessaires pour créer des écoles et des communautés accueillantes, bienveillantes, respectueuses et sécuritaires. Elle met en évidence le fait que, pour aller de l’avant dans une province de plus en plus diversifiée comme l’Alberta, il faut pouvoir compter sur la collaboration de la société au grand complet. Il est donc nécessaire, pour y arriver, de célébrer la diversité et de promouvoir une culture de dignité et de respect tout en contrant l’oppression et en favorisant des relations positives dans nos écoles et nos communautés.

 

Jessica Scalzo est actuellement présidente du Comité de la diversité, de l’équité et des droits de la personne de la section locale no 10 des enseignantes et enseignants de Parkland de l’Alberta Teachers’ Association. Elle a rédigé la trousse d’outils dont il est question dans le présent article.

 

Facebook